Pour une ville vivante, verte et conviviale

Zu Gast im Land, 25.08.2017, Lëtzebuerger Land

La diversification de l’offre commerciale au centre-ville a fait débat ces derniers mois, provoqué par l’éventuelle fermeture d’une libraire – fort appréciée – au centre-ville. Le libraire en question a heureusement revu sa décision, mais le débat n’est pas pour autant clos.

Le commerce du centre-ville se voit actuellement confronté à de nombreux défis : les centres commerciaux aux alentours qui attirent de nombreuses personnes par l’amplitude de leur offre et l’idée d’accessibilité qui les entoure ; les loyers élevés provoqués par la forte attractivité de la ville et les chantiers d’envergure autour du Royal Hamilius et du tram.

En tant que responsables communaux nous pouvons agir sur plusieurs niveaux :  contribuer à la promotion du centre-ville, en transmettant le message que passer un après-midi en ville constitue une expérience différente, mais de très haute qualité. On peut venir en bus directement en ville (le week-end c’est même gratuit) voir à pied ou à vélo. Entre les nombreux commerces, prendre un café en terrasse ou un repas dans un des nombreux restaurants, faire un tour sur une des aires de jeux, dans un musée ou dans la bibliothèque communale, l’expérience est variée et appréciée par de nombreuses personnes, la récente étude réalisée en collaboration avec l’Union commerciale le démontre[1]. La même étude montre néanmoins aussi, que malgré la forte offre culturelle et événementielle en ville, celle-ci n’est pas assez connue par les visiteurs du centre. Nous devons travailler sur ce point, ensemble avec l’Union commerciale, afin de rendre plus visible les évènements organisés. Il faudra également promouvoir de manière plus ciblée tout ce qui se fait déjà en termes d’offre pour les enfants en ville et combler certains déficits en augmentant par exemple l’offre d’aires de jeux dans le centre.

Concernant les loyers, la ville possède déjà à l’heure actuelle une trentaine de locaux commerciaux, dont la location fait l’objet d’appel à candidatures publics et qui sont loués prioritairement à des commerçants en développement, innovateurs et qui complètent l’offre présente en ville. Nous estimons qu’il est important que la ville achète d’autres locaux dans la mesure du possible afin d’étendre encore cette offre.

Les chantiers constituent actuellement certes un passage difficile, surtout pour les commerces qui les longent directement, mais à terme, la ville gagnera en attractivité et en convivialité. L’aménagement du Royal Hamilius signifie également le prolongement de la zone piétonne en ville avec l’extension de la zone piétonne dans la rue Aldringen et dans la Grand-rue. Tout le long du tram, la voirie sera adaptée, ce qui permet des cheminements plus agréables pour les piétons et les cyclistes et donc une meilleure accessibilité des commerces par les modes doux. Les voies annexes seront également revues et nous estimons qu’il faudra en profiter pour étendre davantage les zones piétonnes de la Gare et de la Ville haute afin d’apaiser la circulation automobile et de créer des espaces pour la vie urbaine : détente et rencontre, culture, commerce de détail et gastronomie. Afin d’offrir à des petits producteurs et commerçants locaux un lieu de vente permanent, nous allons réaliser un marché couvert, par exemple à la Place du Théâtre pour laquelle des idées concrètes ont déjà été développées. Dans les quartiers qui composent la ville par ailleurs, nous allons veiller à la création de petits espaces commerciaux qui permettent aux habitants de couvrir leurs besoins essentiels près de chez eux.

Luxembourg est une ville attrayante où il fait bon vivre. déi gréng veilleront à ce que la Ville continue à relever les défis de sa dynamique et de la diversité de sa population afin de préserver la qualité de vie de tous les habitants et habitantes.

Sam Tanson, 1eréchevine de la Ville de Luxembourg de déi gréng
François Benoy, Conseiller communal de déi gréng

[1]https://www.vdl.lu/sites/default/files/media/document/City-Studie%20Luxembourg%20Pressegespräch%202017-06-29_Kuepper%20finale%20web.pdf